La justice américaine a bloqué aujourd’hui, le site de partage et de de téléchargement de fichiers le plus important au monde. Le site est accusé d’avoir enfreint les lois sur le copyright.

Son fondateur, un Allemand surnommé Kim Dotcom, ainsi que six autres personnes ont été inculpées.

Megaupload permet de partager des fichiers légaux mais est en pratique massivement utilisé pour héberger des films et des albums piratés.

En novembre, plus de 7,4 millions d’internautes français ont visité le site Megaupload, séduits par la pratique du téléchargement dit « direct », qui tend à supplanter le « peer-to-peer ».

La décision américaine intervient au lendemain de la mobilisation de nombreux acteurs du web américain contre la loi anti-piratage SOPA.

Comme signe de protestation, les hackers d’Anonymous avait piraté le site du ministère américain de la Justice. Ils devaient également s’attaquer au site du FBI…