Étiquettes

, , ,

Vous avez un compte professionnel Twitter et vous l’utilisez déjà depuis un moment ? Il est alors temps de passer à l’étape suivante soit l’analyse de votre activité sur la plateforme de micro blogging. L’objectif est de mesurer la performance de vos actions e-marketing afin d’optimiser votre présence sur Twitter.

Il existe de nombreux indicateurs quantitatifs et qualitatifs pour faire de l’analytics sur Twitter. Mais aujourd’hui, je vous propose de commencer avec 5 métriques Twitter simples : le nombre d’abonnés, les retweets et les liens les plus retweetés, le trafic référant, les réponses et enfin le ratio abonnements / abonnés.

1. Le nombre d’abonnés

Le nombre d’abonnés correspond au nombre de personnes qui suivent votre compte et qui reçoivent donc vos tweets sur leur timeline. Plus vous avez d’abonnés, plus votre audience est importante, plus vos tweets *peuvent* gagner en visibilité.

metrique-twitter-nombre-abonnes

Je considère pourtant cette métrique comme ambiguë. En effet, d’une part il est possible de faire gonfler artificiellement le nombre d’abonnés d’un compte. D’autre part, cet indicateur n’est pas représentatif de la qualité de l’audience. En d’autres termes, la portée n’est pas l’influence.

Il est cependant intéressant de surveiller les pics d’abonnements ou de désabonnements à votre compte Twitter afin d’identifier les bonnes pratiques mises en place et celles à éviter.

Outils : un tableur Excel / OpenOffice dans lequel vous enregistrez chaque jour le nombre de vos abonnés. Ou encore des services tiers comme par exemple TwitterCounter.com.

2. Les retweets et les liens les plus retweetés

Le nombre de retweets permet d’analyser l’intérêt que vos informations suscitent auprès des utilisateurs Twitter. De façon générale, plus vos tweets sont intéressants, meilleures sont vos chances d’être retwitté.

Vous pouvez également identifier quelles sont vos URLs les plus retweetées en utilisant un outil de type bit.ly pour les raccourcir.

Outils : tapez « via @nom_utilisateur » ou « RT @nom_utilisateur » dans le moteur de recherche de Twitter.com. Autre solution : retweetrank.com.

3. Le trafic référant

Twitter est un service très efficace pour générer du trafic. Si vous avez un site internet, vous pouvez analyser votre trafic référant en installant Google Analytics, la solution professionnelle de mesure d’audience Internet de Google.

Procédure : Onglet « Sources de trafic » > Sources > Sites référants.

Note : Depuis octobre 2011, tous les liens partagés sur Twitter, indépendamment de leur longueur, sont raccourcis via le service de Twitter, alias t.co. Cependant, il peut encore exister d’autres sources de trafic Twitter « dissimulées » via des applications tierces (ex : Hootsuite etc …)

4. Les réponses

Lorsqu’un utilisateur vous répond (@nom_utilisateur), vous avez ainsi la possibilité d’identifier quels sont les tweets que vous diffusez qui créent de l’engagement au sein de la communauté Twitter.

Procédure : utilisez le moteur de recherche de Twitter.com et tapez @nom_utilisateur. Egalement possible avec Hootsuite, TweetDeck etc …

5. Le ratio abonnements / abonnés (following / followers)

Cette métrique mesure le nombre de personnes que vous suivez, comparé au nombre de personnes qui vous suivent. Il est important d’y porter attention en raison du message qu’elle envoie aux personnes qui se posent la question d’un abonnement éventuel à votre compte.

En effet, si vous suivez beaucoup d’utilisateurs mais que peu de membres vous suivent, vous pourriez donner l’impression d’avoir quelque chose à vendre ou de rechercher seulement l’abonnement massif à votre compte.

De même, la consultation de ce ratio vous est utile afin de déterminer si vous souhaitez vous abonner à un compte Twitter que vous ne connaissez pas.

Il existe de nombreuses théories sur la valeur idéale de ce ratio. Mais pour faire simple, plus l’écart entre le nombre d’abonnements et le nombre d’abonnés est grand en faveur du premier, moins un compte Twitter apparaît comme intéressant à suivre.

A Votre Tour Maintenant !

Source : Madame Mathieu, Twitter