Étiquettes

, , , , , , , ,

Lors d’une conférence de presse, la Fevad a présenté hier matin sur le bilan du e-commerce en France, au 1er trimestre 2012. Principal constat de cet inventaire : les ventes en ligne ont enregistré, sur la période étudiée, une hausse de 24%, par rapport au 1er trimestre 2011. L’activité du e-commerce en France suit donc le trend observé au cours de l’année 2011, où les ventes online avaient enregistré une croissance de 22% sur un an.

Au total, sur les trois premiers mois de l’année, le montant des ventes sur internet a atteint 11 milliards € tandis que le nombre de transactions a progressé, lui, de 30%. Les ventes ont notamment été tirées par l’augmentation du nombre de cyber-acheteurs (+11%), elle-même poussée par l’arrivée notable des 65 ans et plus (+22%).

La France dénombrerait ainsi, au 1er trimestre 2012, près de 31M de cyber-acheteurs. La Fevad note également une hausse de la fréquence d’achats, qui s’établit désormais à 5 achats par trimestre et par cyber-acheteur.

De l’autre côté, le nombre de sites marchands continue, lui aussi, d’augmenter, enregistrant une poussée de 22% sur le premier trimestre. On recense ainsi désormais 104 100 sites marchands, soit 18 800 de plus qu’il y a un an.

En revanche, après une batterie de données positives, la Fevad souligne la baisse continue de la valeur du panier moyen qui s’établit désormais à 89 €, contre 90 € au 4ème trimestre 2011 et 92€ au 1er trimestre 2011, soit une érosion de 4% sur un an.

Enfin, parmi les secteurs du e-commerce les plus porteurs, on retrouve notamment l’habillement et la mode qui enregistre une hausse de 14% au 1er trimestre, mais également l’e-tourisme qui affiche une croissance de 12%. Les ventes high-tech connaissent, elles, une hausse de 5%. Le secteur de la vente aux professionnels accélère, pour sa part, sa progression avec un taux de croissance de 9%.

Le dernier enseignement de ce bilan concerne le m-commerce, qui enregistre une hausse exponentielle de 195% au 1er trimestre 2012 par rapport au 1er trimestre 2011. En moyenne, les ventes sur mobiles des sites participant à l’iCM (une douzaine de sites du panel iCE 40) ont représenté 3,5% du CA internet des sites.

Sources : Fevad, frenchweb