Étiquettes

, , , , , , , , ,

 

 

 

 

Ce body de la collection Sexy Little Geisha n’est désormais plus disponible sur le site officiel Victoria’s Secret.

En effet, la célèbre marque de lingerie américaine a récemment supprimé tous les articles de sa collection Sexy Little Geisha après avoir été accusée de racisme envers les pays de l’Est…

Pourquoi ? Parce que plusieurs personnes ont dénoncé l’image dégradante et même « raciste » que donnaient ces articles de l’Asie. Ce ne sont pas tant les modèles mais les courts textes qui accompagnaient les produits qui ont choqué : « your ticket to an exotic adventure » (votre billet pour une aventure exotique) . Ce que le site Racialicious, qui dénonce la campagne, comprend comme: « Buying these clothes can help you experience the Exotic East and all the sexual fantasies that come along with it, without all the messy racial politics! » (Acheter ces vêtements vous permettront d’expérimenter l’exotisme de l’Est et toutes les fantaisies sexuelles qui vont avec, sans vous encombrer de tous les problèmes politiques et raciaux).

Les japonais, vexés par cette campagne de pub, ont répliqué sur le champ en disant que les geishas, trop souvent considérées comme des prostituées en Occident, ne font, en réalité, qu’ « accompagner » leurs clients, et elles ont une formation de plusieurs années pour ça. . .

source : racialicious.com