Étiquettes

, ,

Les grandes tendances qui font évoluer nos sociétés permettent d’entrevoir le futur comportement des consommateurs. Chose intéressante pour les entreprises. Mais quels sont les outils de travail des spécialistes de la prospective ? Et quels sont, parmi les changements actuels, ceux qui auront un véritable impact ?

Zoom sur : la tendance jardin urbain 

Une nouvelle forme d’horticulture, pour ne pas dire d’agriculture voit le jour, le « Urban gardening ». Des citadins dans le vent font pousser en ville de la rhubarbe et du cresson pour oublier le stress du bureau. Et oui, marre de la grisaille de nos villes ?! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à la nature et n’hésitent plus à recréer un coin de verdure voire même un potager sur leur balcon.
Ces nouveaux jardiniers sont souvent pressés, ils rêvent d’un maximum d’effet pour un minimum de contraintes, ils doivent se restreindre au nécessaire car l’espace leur manque.
De plus, les jardiniers urbains n’ont pas énormément de temps à consacrer à leur « espace nature », mais éprouvent tout de même le besoin de s’extraire de leur vies trépidantes le temps d’une pose jardinage. Ils ciblent leurs achats sur des plantes prêtes à être plantées, si possibles fleuries et qui demandent un minimum d’entretien. Les grandes marques, qui ont depuis longtemps identifié ce besoin d’un retour à la nature, gagnent gros en proposant des kits « jardinage balcon », bêches, des chemises de flanelle, des bottes en caoutchouc et même des kits spéciaux pour femme (Rose) et enfants adaptées à la demande.

Zoom sur : la tendance Vintage

Le « vintage » explose dans à peu près tous les domaines… La mode vestimentaires (le col claudine, dessous…), la façon de se coiffer, la déco intérieur, les « bagnoles 70′ » qui deviennent ultra branchées, le retour du formica, de design publicitaire qui nous renvoie aux années 50 ou 60, les séries TV qui elles aussi flirtent avec les 50′ et 60′, le néo-yéyé, le carton plein des collectors des années 80, le boom des produits d’autrefois dans nos rayons de supermarchés, « made in France », Michel Drucker, présentateur inoxydable, reprend gaiement son Champs -Élysées, Steven Spielberg a fait son Tintin, «Âge tendre et Tête de bois», cette tournée où l’on retrouve, entre autres, Sheila, Richard Anthony, Hervé Vilard, Michelle Torr… De nombreux sites web ont repris les codes graphiques de l’Amérique d’après-guerre : pin-up, couleur délavées, chrome, enseigne lumineuse comme mediaboom.comtargetscope.com, devotchka.netcottonseedoiltour.com… Bien qu’utilisé depuis déjà quelques années, ce style est toujours d’actualité dans les dernières tendances web et continue d’évoluer grâce à l’utilisation des textures, des typographies et des couleurs…

Tout est bon pour se retrouver dans ce cocon si douillet des Trentes Glorieuses, à l’époque où tout allait bien, où les sociétés occidentales s’enrichissaient à vitesse grand V…. Et oui, cette crise de 2008 a tout d’abord entrainé une perte de repère de la part des consommateurs, qui se sont alors réfugiés dans les valeurs sûres : la recherche de prix bas, ou tournés vers de nouveaux médias pour consommer.
Du coup on adore les fauteuils coupé 50′ néo-modernes, la mini Cooper est redevenue ultra tendance tout comme Fiat 500, DS3 et New Beatle… La société devient profondément régressive… On devient une « société-enfant » qui préfère se tourner vers son passé confortable et sympathique des années passées, pour éviter de voir ce qui nous attend : récession, banqueroutes, baisses de revenus, baisse du confort, dégradation sociale, etc…
Dans un monde où les vraies valeurs s’étiolent, où la crise économique n’en finit pas de finir et où le poids du quotidien devient un vrai fardeau, de nombreux Français se tournent vers le passé à la recherche d’authenticité et de rassurance pour mieux se projeter dans l’avenir.
Et tout cela est sans oublier le phénomène des « adolescents » ! Né dans les années 90, ce phénomène très « fraise Tagada » et Casimir tend à s’élargir toujours plus et donne à consommer des produits hich-tech au look d’antan pour répondre à la demande de plus en plus forte de la génération « Nostal’geek » !

Zoom sur : Les nouvelles technologies

La connexion à Internet est devenue aussi indispensable que l’air que nous respirons. Les consommateurs affirment que s’ils devaient réduire leurs dépenses la dernière chose qu’ils arrêteraient serait leur connexion à Internet.

Les médias sociaux modifient notre consommation, avec le partage de photos, de clips vidéo et de musique et maintenant ils aident aussi les consommateurs à juger de la pertinence des informations en fournissant des commentaires. Partager des informations et avoir plusieurs terminaux connectés en même temps est devenu la norme pour les consommateurs, et ceci a pour résultat l’introduction de services Cloud encore plus nombreux. Le moteur principal est la facilité d’usage.

Bientôt les nouvelles technologies et les Apps vont pouvoir nous alertés et contrôler de près notre état de santé.

En période d’incertitude, les consommateurs veulent avoir un maximum de contrôle…